Comment vous rendre  à l'église St Gilles de Pornic ?

Coordonnées GPS :

N : 47°1153721

E : 2°1039288

 

Si vous souhaitez consulter une carte de Pornic, cliquez sur le lien ci-dessous :

http://maps.google.fr/maps?f=q&source=s_q&hl=fr&geocode=&q=rue+de+l'%C3%A9glise+Pornic&aq=&sll=46.75984,1.738281&sspn=8.039629,14.084473&ie=UTF8&hq=&hnear=Rue+de+l'Eglise,+44210+Pornic,+Loire-Atlantique,+Pays+de+la+Loire&z=16

 

 

Permanence à  Pornic

 

Un accueil est assuré au presbytère de Pornic tous les matins du lundi au samedi de 9h30 à 11h30

Le presbytère de Pornic est situé au 2 rue St Gilles

 

 

EAL (Equipe d'Animation Locale) de  Pornic

 

Les membres sont :

Françoise Yvanoff, responsable

Gilles Fortineau, adjointe

Catherine Rothenbulher

Marcelle Beaupérin

Marie-Thérèse Lorre

Thérèse Prin

Emilie Boiveau

Odile et Jean-Joseph Crescenzo

 

 

Un peu d'histoire...

 

L'église actuelle est la 3ème construite à cet emplacement de 1864 à 1875 ; la première l'a été en 978 par le prince breton Glévihen, la deuxième par la famille Gilles de Retz en 1370. L'église devient paroissiale au milieu du 16ème siècle.  

Saint Gilles, le saint patron de cette église, était un moine, Abbé du VIème siècle. Il naquit en Provence ; il était un des saints les plus populaires du Moyen-Age. La légende le montre vivant en ermite dans la forêt, en compagnie d’une biche, qu’il aurait protégée de sa main droite pour qu’elle ne reçoive pas la flèche d’un chasseur. On peut voir cette scène sculptée au dessus du porche d’entrée de l’église, et à l’intérieur sur un vitrail du chœur.

 

L'église est de style roman, et possède quelques curiosités :

- Le baptistère, au fond de l’église, datant au moins de 1837, en marbre rose et son couvercle en chêne sculpté.

- Sur les 2 colonnes centrales de la tribune : le roi David et Sainte Cécile avec des instruments de musique

- La statue de la "Vierge à l'Enfant" à la droite du choeur est du XVème siècle.

- Le Maître-Autel ainsi que les 2 anges des autels latéraux sont en pierre de Chauvigny. Les sculptures de l’autel représentent d’une part, les quatre évangélistes symbolisés par l’homme ailé, le taureau, le lion et l’aigle, et d’autre part deux scènes de l’Ancien Testament encadrant la mise en croix du Christ.

- Les vitraux du chœur, rattachés à l’histoire de Pornic : au centre celui de Notre-Dame de Recouvrance (ancienne chapelle qui dominait le port), à gauche Saint Gilles avec la biche et Saint Clément, 3ème pape, patron des bateliers, à droite, Saint André, apôtre de Jésus et Sainte Anne ? en souvenir de 2 anciennes chapelles de Pornic.

- Un Christ dans le chœur, copie rigoureusement exacte d’un Christ polychrome du XVème siècle, œuvre de la communauté des sœurs de Bethléem.